Ma cafetière à dépression “Siphon Hario”

Mouture : moyenne – fine
Dosage : 14-20 g pour 2 tasses
Température de l’eau : jamais bouillante

En 1825 apparaît la cafetière à dépression de type Cona. Composée de deux globes superposés et fixés à un support, elle fonctionne à pression d’air.

Le brevet est déposé par la Française Jeanne Richard en 1837 en faisant référence aux travaux de l’allemand Loeff. Plusieurs brevets se succèdent en apportant diverses améliorations (Louis François Boulanger (France, 1835), Mority Platow et James Vardy (Angleterre, 1839), Mme Vassieux (France, 1841).

Ici, on utilise un ensemble en verre à feu comprenant deux globes en verre reliés par un joint étanche autour d’un tube en verre plongeant dans le ballon inférieur où l’on chauffe de l’eau (lampe à alcool ou chauffage électrique). L’air emprisonné au-dessus de l’eau chauffée se dilate poussant l’eau dans la tulipe supérieure à travers un filtre généralement en textile autour d’un filtre rond métallique retenu par un ressort attaché au bas du tube.

La montée de l’eau est lente suivant la puissance de chauffe plus ou moins importante. L’utilisation d’eau chaude à 55° à 60° permet d’accélérer le processus mais il faut absolument arrêter le chauffage juste avant que le tube ne plonge plus dans l’eau, ceci afin d’éviter le passage de l’air dans la partie supérieure, ce qui amènerait de l’eau bouillante et de la vapeur altérant la qualité de l’infusion. On peut mélanger l’eau et la mouture dans la tulipe. L’air emprisonné dans la partie inférieure se refroidit très vite et, par dépression, aspire l’infusion dans la tulipe, accélérant la filtration et évitant le refroidissement. La réalisation est spectaculaire par son côté «laboratoire» ; la qualité est excellente. Le nettoyage doit être immédiat et principalement pour le filtre textile.

Depuis ce petit café pris à Paris dans cette magnifique cafetière, je n’avais qu’une envie la posséder … Je me suis donc rendu sur le site http://www.maxicoffee.com/  et j’ai commandé la Cafetière à dépression en verre technica – 2 tasses – Hario ainsi qu’un jeu de 5 filtres tissus. Vous allez découvrir dans cet article la vidéo de sa première utilisation.

La Maison Hario qui signifie “Roi du verre” est une entreprise japonaise spécialisée dans l’art de la table depuis 1921. Hario a su rapidement gagner en notoriété grâce à ses théières et à sa célèbre Cafetière à dépression aussi appelée “Syphon”.
Hario® est reconnu par les plus grands barista comme étant le meilleur ‘procédé filtre’ pour déguster le café : la firme s’est imposée naturellement comme LE plus grand standard de qualité.

Voici la photo :

IMG_0632

Et voici la vidéo de cette cafetière :

Pour le mode d’emploi, voici les explications :

  1. Chauffez la quantité d’eau désirée juste avant le point d’ébullition (90-95°C) et versez dans le bocal inférieur.
  2. Rincez le filtre avec de l’eau chaude et replacez dans le bocal supérieur (facultatif)
  3. Ajoutez le café moulu (14-20g avec une mouture légèrement plus fine que celle d’une cafetière à filtre) dans le bocal supérieur.
  4. Replacez le bocal supérieur en s’assurant que le joint est bien étanche.
  5. Placez le brûleur sous la cafetière.
  6. Lorsque l’eau commence à remonter, mélangez brièvement pour bien saturer le café moulu.
  7. Après 30 à 40 secondes d’infusion une fois la totalité de l’eau remontée, retirez le brûleur et le café commencera à descendre.
  8. Quand le processus est terminé, retirez délicatement le bocal supérieur.
  9. Versez et dégustez 🙂
Advertisements